Pays d'Art et d'Histoire

I- Le label Pays d’Art et d’Histoire :

Il s’agit d’un label français attribué par le Ministre de la Culture et de la Communication après avis du Conseil National des Villes et Pays d’Art et d’Histoire.
Il qualifie des territoires, communes ou regroupements de communes qui, conscients des enjeux que représente l’appropriation de leur architecture et de leur patrimoine par les habitants, s’engagent dans une démarche active de connaissance, de conservation, de médiation, de soutien à la création, à la qualité architecturale et au cadre de vie.
Cet engagement s’inscrit dans une perspective de développement culturel, social, économique et répond à l’objectif suivant :
- Assurer la transmission aux générations futures des témoins de l’histoire et du cadre de vie par une démarche de responsabilisation collective.
La médiation de l’architecture et du patrimoine, outil de développement durable, intègre la construction des projets urbanistiques et architecturaux d’aujourd’hui dans une conscience de continuité, impliquant for tement la communauté et chacun des citoyens qui la composent vis-à-vis de la société actuelle et future.
Le projet culturel « Villes et Pays d’Ar t et d’Histoire » associe dans sa démarche tous les éléments (patrimoine naturel et paysager, architectural, urbain et mobilier, patrimoine technique et ethnologique) qui participent à la qualité architecturale et paysagère du cadre de vie.

Objectifs :


Les Villes et Pays d’Art et d’Histoire s’engagent à développer une politique culturelle et touristique à partir du patrimoine, s’appuyant sur les équipements culturels, qui se décline notamment en :
- Sensibilisation des habitants et des professionnels à leur environnement et à la qualité architecturale, urbaine et paysagère.
- Présentation du patrimoine dans toutes ses composantes et promotion de la qualité architecturale.
- Initiation du jeune public à l’architecture, à l’urbanisme, au paysage et au patrimoine.
- Offre au public touristique de visites de qualité par un personnel qualifié.
Les Villes et Pays d’Art et d’Histoire s’engagent à :
- Recruter un personnel qualifié agréé par le ministère français de la Culture : animateur de l’architecture et du patrimoine, guide conférenciers.
- Développer des actions de formation à l’intention des personnels territoriaux, des médiateurs touristiques et sociaux, des associations.
- Assurer la communication et la promotion de l’architecture et du patrimoine à l’intention de publics très divers.
Un Réseau national français :
- 139 Villes et Pays bénéficient de ce label en France actuellement.
- En Languedoc-Roussillon : il s’agit des villes de Beaucaire, Nîmes, Lodève, Narbonne, Perpignan, Pézenas, et Uzès, et des Pays de Mende et Lot en Gévaudan et Vallée de la Têt.
- Ce réseau bénéficie d’une promotion nationale.

II- Le Pays d’Art et d’Histoire Transfrontalier des Vallées Catalanes du Tech et du Ter :

Présentation de l’architecture et du patrimoine :


La diversité patrimoniale des Vallées Catalanes du Tech et du Ter, ainsi que l’amplitude historique couverte par les témoignages qui révèlent cette histoire, donnent à cet espace transfrontalier une richesse impor tante que le nombre de sites archéologiques (311) vient confirmer.
Il est ainsi possible de décliner différents axes thématiques pour tenter d’appréhender le patrimoine du territoire :
- Architecture et urbanismes
- Patrimoine naturel et paysage
- Patrimoine religieux et funéraire
- Patrimoine industriel et artisanal
- Arts vivants (musique, littérature, arts plastiques)

A travers ces axes thématiques, deux champs importants peuvent être dégagés :


- Le paysage et le patrimoine bâti por tent l’empreinte de la période médiévale autant dans la structuration territoriale (voies de communications ; répartition entre terres agricoles et villages) que dans les architectures religieuses et militaires.
L’époque moderne a marqué les coeurs des villages, et à la fin du XIXe siècle et au début du XXe, pyrénéïsme et thermalisme ont doté le territoire d’une impor tante architecture de villégiature, notamment à Camprodon, avec le modernisme catalan. Cette période a vu aussi la fréquentation du territoire (Céret en particulier) par des artistes qui ont apporté leur vision du paysage qui s’offrait à eux. L’architecture est un enjeu impor tant pour le XXIe siècle, à la fois pour des
questions de rénovation du patr imoine ancien, et pour recaractériser une architecture contemporaine trop souvent envisagée sous la forme pavillonnaire.
- D’autre par t le patrimoine immatériel représente un pôle majeur pour rendre compte de l’importance de la culture commune de part et d’autre de la frontière. La langue catalane est au coeur des récits et de la littérature qui vivent avec cet espace. Les pratiques festives rythment les saisons, en s’appuyant sur un calendrier agricole et religieux. Elles mettent en oeuvre des musiques et des
danses traditionnelles autour de la cobla et de la sardane.

L’apport attendu pour le territoire de l’attribution du label :

- Faire reconnaître les Vallées Catalanes du Tech et du Ter comme un entité géographiquement et culturellement cohérente avec une importante richesse patrimoniale.
- Rendre compte de la vitalité de ce territoire, laquelle se manifeste au quotidien dans la mobilisation de tous pour préserver, entretenir et enrichir un cadre de vie fragile.
- Ces activités méritent d’être reconnues par un label qui viendrait récompenser des efforts exemplaires consentis au quotidien par tous les acteurs du territoire.
- La prise de conscience de l’environnement, et l’implication locale dans les politiques mises en oeuvre sur le territoire est réelle et doit être soutenue.
- Cette candidature positionne le potentiel culturel et patrimonial du territoire comme un levier de l’économie et du tourisme. Elle relaie le projet de développement du territoire qui coordonne les initiatives locales et mobilise les par tenaires sur un projet porté par tous.
- Cette candidature permet au territoire de s’engager dans une dynamique transfrontalière présente au quotidien, mais peu coordonnée, en expérimentant des pratiques communes au-delà des cadres législatifs et réglementaires en place dans chacun des deux pays, en créant le premier Pays d’Ar t et d’Histoire transfrontalier géré par une structure juridique européenne : le Groupement Européen de Coopération Territoriale (GECT).

Le projet culturel du territoire :

Après consultation des partenaires, le Pays d’Art et d’Histoire des Vallées du Tech et du Ter, a élaboré un projet de territoire avec pour priorité :
- La question énergétique et le bâti à valeur patrimoniale ; la qualité de l’architecture contemporaine, en soutenant les savoir-faire locaux et l’artisanat.
- La formation et la professionnalisation des métiers de la culture notamment dans les métiers de la médiation et des services éducatifs, ainsi que la mise en réseau des acteurs professionnels de la culture et du patrimoine.
- La sensibilisation des publics et des acteurs du territoire à la recherche scientifique et technique.
- La connaissance et l’observation des publics et leurs besoins.
- La mise en place d’une plate-forme collaborative d’échanges méthodologiques et d’expériences entre acteurs (élus et techniciens) de part et d’autre de la frontière. Ce projet positionne le Pays d’Art et d’Histoire transfrontalier à l’intérieur du réseau national comme un territoire d’expérimentation complémentaire (en raison des thématiques qu’il développera) et pilote en ce qui concerne la gestion transfrontalière du service d’animation de l’architecture et du patrimoine.

La structure porteuse du futur Service d’animation de l’architecture et du patrimoine :


La structure juridique permettant de gérer ce Pays d’Ar t et d’Histoire transfrontalier, est le GECT (Groupement Européen de Coopération Territoriale) dont les statuts sont en cours d’étude par le comité de pilotage. Ce GECT doit être signé par les Etats membres : France et Espagne.

Contacts :
Conseil de Développement du Pays Pyrénées-Méditerranée
Avenue Simon Battle - 66400 Céret cedex - FRANCE
Tél. 00 33 (0)4 68 87 43 24 – Fax 00 33 (0)4 68 87 37 89
www.payspyreneesmediterranee.org

Aurélia GREIVELDINGER, Chargée de mission Culture / Patrimoine
Mancomunitat de la Vall de Camprodon
Carretera c-38, km 9,6 - 17867 Camprodon (Girona) -ESPAGNE
Tél. 00 34 972 74 09 36
www.valldecamprodon.org















Communauité de communes du Vallespir

Communauté de communes du Vallespir - Mairie de Céret - 6, Boulevard Maréchal Joffre - 66400 Céret
Tél. 33 (0)4 68 87 69 05


www.vallespir.com